• DANT

Etudiants : Comment financer ses études ?

Dernière mise à jour : 3 févr.


Une toque de diplômé et des billets d'argent

Pour la plupart des étudiants, financer ses études reste un véritable casse-tête. En effet, une fois le BAC en poche, beaucoup de jeunes sont amenés à quitter le cocon familial pour s’installer dans une nouvelle ville, parfois lointaine, pour y poursuivre leurs études.

Ils basculent donc du jour au lendemain dans une vie d’adulte avec des responsabilités financières comme le loyer, des frais d’alimentation et de scolarité sans parler d’autres coûts réguliers.

Il arrive, que de nombreux jeunes adultes, renoncent ou abandonnent en cours de route leur formation pour des raisons financières. Nous établissons dans cet article un inventaire des frais à envisager en tant qu’étudiant et vous proposons des solutions très concrètes pour vous aider à les financer.



Les différents coûts à envisager pour un étudiant


Le logement


Il s’agit de la partie la plus coûteuse, vu que la part du logement représente 53% des dépenses d’un étudiant. Il faut prévoir, en moyenne entre 500 et 700€ pour louer un studio dans les plus grandes villes de France (Paris, Lille, Lyon…). Par ailleurs, Il ne faut pas oublier les charges qui peuvent varier de 100 à 300 € par mois en plus pour le chauffage, l’eau, l'électricité, les assurances et autres abonnements internet/téléphone.

Prévoyez aussi un budget ameublement dans le cas de location d’un logement vide, non meublé.

Les frais de la vie courante


En deuxième plus gros poste de dépenses viennent les frais liés à l'alimentation, le transport, l’hygiène et les loisirs. Ces dépenses s'élèvent en moyenne de 200€ à 300€ par mois pour un étudiant.


Les frais de scolarité


Les frais d’inscriptions varient selon le type d’établissement que vous allez fréquenter. En effet, si ces frais peuvent être relativement faibles pour les classes préparatoires, BTS et autre cursus universitaire, entre 170 à 800€. Ils peuvent en revanche grimper à plus de 10 000€ pour des écoles privées et autres grandes écoles de commerce.

En conclusion, et au vu des différents types de frais ci-dessus, un étudiant aura besoin de débourser entre 600 et 1000€ par mois pour financer ses études (en dehors de frais d’inscription payables, souvent, à l’année)

Quelles aides peuvent vous servir pour financer vos études ?


Les aides au logement


Les aides au logement sont multiples, la plus connue c’est l’Aide Personnalisée au Logement (APL). Cette dernière permet de financer entre 100 et 200€ de votre loyer. Pour savoir combien vous pouvez obtenir, il suffit de faire une simulation sur le site de la CAF


En plus des APL, si vous êtes alternant ou en apprentissage, l'aide mobili jeune d’Action Logement, vous permet d’obtenir une subvention supplémentaire entre 10 et 100€ supplémentaires.


Par exemple, avec un loyer de 600€, une aide APL de 150€ et une aide mobili jeune de 80€. Vous ne payerez au final de votre poche que 370 €. Pas mal non ?


La bourse du CROUS


La bourse du CROUS est une aide financière accordée à un étudiant âgé de moins de 28 ans. Pour accéder à cette aide, trois critères sont pris en compte :

  • Les revenus du foyer fiscal

  • Le nombre d'enfants à la charge de la famille du demandeur

  • La distance entre le domicile et le lieu d'étude

Le montant de la bourse, est divisée en plusieurs échelons et représente entre 1 032 et 5 679 € par an.

Pour l’obtenir, il faut faire une demande en ligne auprès du CROUS.


L’alternance ou l’apprentissage, une formation payée !


Une autre solution qui peut être cohérente avec vos objectifs de formation est l’apprentissage ou l’alternance. Il s’agit d’un contrat qui permet à un jeune de suivre une formation théorique tout en effectuant la partie pratique en entreprise.


L’alternance est disponible à tous niveaux d’études et est en train d’être généralisée sur toutes les formations même les plus prestigieuses telles que les cursus d’ingénieur, écoles de commerce, etc...


L’alternant ou l’apprenti bénéficie d’un salaire en fonction de son âge et de son niveau de formation qui lui permettra de financer ses études. De plus cette solution vous permet de vous affranchir des frais de scolarité qui deviennent de la responsabilité de la structure accueillante. Enfin, cerise sur le gâteau, ce type de cursus est un excellent moyen pour se professionnaliser pendant ses études.


Les emplois étudiants ou jobs d’été


Il existe des emplois destinés aux étudiants, comme les contrats à temps partiels, qui permettent de travailler au maximum 20h/semaine.

Attention toutefois à ne pas laisser un emploi partiel empiéter sur la qualité de vos études! Voire même dans certains cas, avoir un job étudiant n’est pas possible pour des raisons d’emploi du temps ou d’intensité des études.

L’aide au mérite


L’aide au mérite concerne les étudiants boursiers ayant obtenu une mention « très bien » au Baccalauréat. Son montant annuel de 900€ est versé sur neuf mois. Aucune demande n’est nécessaire pour l’obtenir, elle est versée automatiquement si vous remplissez les conditions. A vos révisions! 😁


La bourse ERASMUS


Il s’agit d’une bourse destinée aux jeunes souhaitant poursuivre leurs études dans un pays de l'Union Européen. Cette aide, varie entre 150 et 450 € par mois selon la nature de votre séjour (type d’études, stage, durée et autres critères). Pour obtenir cette bourse, vous devrez la demander auprès de votre établissement de formation initiale en France qui vous détaillera les démarches à suivre.

Plus d’informations https://info.erasmusplus.fr/


Les aides financières des collectivités


Certaines communes ou régions proposent des bourses ainsi que des prêts à taux zéro aux étudiants. Cette aide financière varie en fonction du diplôme suivi et est remboursable jusqu’à 3 ans après la fin des études. Renseignez vous directement auprès de vos collectivités et régions.


DANT


On ne peut pas finir cet article sans parler de DANT 😉, la première plateforme de financement participatif par l’épargne sur le modèle des tontines en France. DANT vous permettra de financer des besoins exceptionnels qui viendraient s’ajouter à vos charges courantes tels que le remplacement d’un ordinateur ou d’un smartphone, l’achat d’un vélo électrique. En effet, grâce à votre réseau d’amis et de proches vous pouvez épargner de façon mutuelle et ainsi accélérer l’accès aux fonds pour financer vos projets respectifs. Rendez-vous sur www.dant.app pour en savoir plus.

93 vues0 commentaire