• DANT

Paris en ligne : Attention, jouer comporte des risques!

Dernière mise à jour : 3 févr.


Nous avons tous secrètement rêvé de gagner au loto pour être à l’aise financièrement et ne plus avoir à nous soucier d’argent, voire même de vivre sa “best life”.


Depuis que la législation a voté l’ouverture à la concurrence des paris sportifs et hippiques en 2010, et grâce à internet, nous voyons une multitude de plateformes de paris en ligne se développer et cibler une audience de plus en plus jeune. Il suffit de télécharger une application mobile sur son smartphone pour parier sur son équipe préférée et avoir accès à un large éventail de sports et jeux de hasard.


D'après viepublique.fr, en 2020, les plateformes de paris en ligne françaises comptaient près de 4,5 millions de joueurs. Un nombre qui a grimpé de 29% au premier semestre de 2021. En effet, rien que durant l'Euro de football, les français ont parié environ 690 millions d’euros!


En effet, il est fort tentant de rajouter du piment et du suspense à une rencontre sportive avec éventuellement la perspective d’empocher le jackpot en misant sur son équipe. Double satisfaction, enfin pas tout à fait!


Des publicités alléchantes, qui ne reflètent pas toujours la réalité


Si vous regardez du sport à la télévision, vous avez sûrement vu passer les publicités de ces plateformes pendant Roland Garros ou la coupe du monde de football ou de rugby. En effet, leurs campagnes sont omniprésentes dans le monde du sport et de la télévision, et plus particulièrement durant les grands événements sportifs.


Une autre forme de communication courante consiste à signer des partenariats avec des évènements sportifs comme la ligue 1 et même la FFF pour BetClic et de sponsoriser des clubs de premier plan tels que le LOSC (Lille) ou encore le Racing club de Strasbourg pour Winamax.


Leurs publicités mettent en avant des personnes ordinaires, qui en pariant sur un match gagneraient le pactole. Mais la réalité est beaucoup moins rose, plusieurs sources concordantes font état du fait que lorsqu’un joueur commence à avoir la main un peu trop chanceuse, ces plateformes lui bloquent discrètement accès, suspendant même dans certains cas l’accès aux gains. Mais le plus préoccupant reste l’effet addictif que ce type de plateforme entraîne, faisant qu’au final vous ne serez jamais gagnant.


Le profil type des joueurs


Toujours d’après viepublique.fr, les joueurs sont généralement des hommes âgés entre 18 et 30 ans et représenteraient plus de 70% du marché des paris sportifs.


Parier, mais jusqu'à quel point?


Selon l'association SOS Joueurs, 70,3% des parieurs auraient des dettes auprès de leur banque à cause des jeux d'argent, cet endettement est lié à une addiction permanente et à une envie de toujours vouloir “se refaire” après une perte.


C’est le cas d' Antoine, jeune parieur de 25 ans qui témoigne de son addiction au pari sportif en ligne "J'ai commencé à mes 18 ans à parier pour le plaisir, pas plus de 20 euros par mois pour rajouter du piquant aux matchs que je regardais. Puis petit à petit, je ne voyais plus les pertes s’accumuler. Je voulais constamment me rattraper de mes précédentes parties. J’ai fini par faire une tentative de suicide, mais heureusement je m’en suis sorti. En tout, j’ai dû miser environ 24 000€ soit l’intégralité de mon épargne. ”


En effet, même si les mises de départ se limitent souvent à une vingtaine d’euros, l’engrenage se met doucement en place pour inciter à déraper et miser de plus grosses sommes pour en bout de course devenir une véritable addiction.


Comment se sortir de cette addiction ?


Nous savons qu’il est très souvent compliqué de parler de ses addictions à ses proches, la peur de l'incompréhension et du jugement est constamment présente.


C’est pour cela, qu’il existe des associations qui vous aideront à sortir de votre addiction, telle que SOS Joueur qui propose aux joueurs intensifs un accompagnement individuel et totalement gratuit. L’objectif étant pour cette association, de venir en aide aux parieurs compulsifs et les aider à s’en sortir.









97 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout